Quel est le PH d’un savon à froid ? Et pourquoi est-il bon pour notre peau ?

Beaucoup d'entre vous, nous demandent régulièrement : - Quel est le pH des savons ? - Faut-il mieux utiliser un soin au pH neutre ? - Un savon au pH basique va-t-il dessécher ma peau ? Dans cet article on vous explique tout sur le savon à froid, son pH et son impact sur notre peau !

Qu'est-ce qu'un savon à froid ?


Le savon à froid est produit à partir d’une méthode de fabrication artisanale : la saponification à froid (S.A.F). Il s’agit d’une méthode de fabrication traditionnelle et respectueuse de l’environnement, qui préserve les bienfaits des huiles et des plantes.

C’est un procédé qui résulte de la réaction entre un corps gras et une base forte pour donner du savon et de la glycérine. Exploitant sa propre chaleur (donc pas besoin d’utiliser d’énergie), cette technique préserve la qualité des huiles et des plantes utilisées. Elle permet également de conserver l’intégralité de la glycérine naturellement produite.


En bref, pour faire un savon à froid, c’est donc simple : on mélange un corps gras (beurres et/ou huiles) et une base forte (soude ou potasse), qui va donner du savon et de la glycérine naturelle. - Soude + corps gras = savon solide + glycérine - Potasse + corps gras = savon liquide + glycérine

Pas d'inquiétude, la soude (ou la potasse) disparaît totalement à l'issue du processus de saponification. Un savon saponifié à froid est donc un véritable soin hydratant et nourrissant. La glycérine apporte les propriétés hydratantes au savon, et les huiles végétales en surgras apportent les propriétés ultra-nourrissantes au savon.


Qu’est-ce qu’un savon surgras ?

Grâce au procédé de saponification à froid, les huiles et beurres utilisés (et leurs bienfaits) sont conservés (car ne subissent pas de surchauffe). Cette technique permet de créer des savons riches en huiles non-transformées (c’est ce que l’on appelle le surgras) qui vont nourrir la peau. La vertu première d’un savon “surgras” est d’atténuer le côté détergent du savon pour un lavage plus doux. Pour résumer : des corps gras + une base forte = un savon + de la glycérine naturelle pour une peau nourrie et bien hydratée.

Chez APO, par exemple, les corps gras que nous utilisons sont principalement de l’huile de coco, du beurre de karité et de l’huile de tournesol (tous certifiés biologiques). Nos savons sont surgaissés avec des huiles végétales comme l’huile d’amande douce, l’huile de macadamia, l’huile de carthame, le macérat de Calendula,… Et certains contiennent des huiles essentielles, utilisées pour leurs vertus et/ou leurs parfums, et des argiles et minéraux naturels pour leurs couleurs.


On connaît maintenant la composition d’un savon à froid… Et son pH dans tout ça ?


Le pH du savon, le pH de la peau, son impact sur celle-ci ?


Qu’est-ce que le pH ? Le pH (ou Potentiel Hydrogène) est la base de mesure de l’acidité ou de l’alcalinité d’une solution liquide ou solide sur une échelle allant de 0 à 14. Ces deux extrêmes correspondent à deux propriétés du pH : l’un acide (de 0 à 6) et l’autre basique nommé aussi alcalin (de 8 à 14). Au centre, on retrouve le pH neutre (égal à 7), c’est celui de l’eau pure, ni acide ni alcalin.


Vous nous suivez jusque là !? On continue !


Quel est le pH de notre peau ? Le pH d’une peau en bonne santé se situe naturellement entre 5,5 et 6,5 : cette échelle varie selon le sexe, l’âge, la zone de la peau nettoyée... L’acidité de la peau provient du film hydrolipidique qui assure une protection naturelle contre les bactéries. Cette couche protectrice est composée de sueur, de sébum et d’eau. Vous l’aurez compris, cette barrière naturelle est ce qui donne à la peau un effet de souplesse et une belle forme à l’épiderme.

Et le pH d’un savon ? Comme expliqué plus haut, un savon est le résultat du mélange entre une base forte (soude ou potasse) et un corps gras (beurre, huiles) ; son pH est donc basique (entre 9,5 et 11,5). Un savon a donc toujours un pH basique. Mais alors, si vous nous avez suivi jusque-là, vous vous dites : la peau a donc un pH acide et le savon un pH basique… est-ce que tout ça est compatible ? C’est un grand OUI !